27 juil. 2015

Porte donnant sur la voie / Véronique Desjardins

« Si la vie vous propose quelque chose d'intense, si elle fournit des éléments de réponse à votre aspiration la plus profonde, alors, en effet, vous ne pouvez rien faire d'autre que d'aller au devant de ce qui vous est offert. » p.166

L'articulation de ce livre en huit nouvelles me fait penser à un crescendo musical. Au fil des pages se crée un environnement intime et chaleureux, propice à une plongée dans les profondeurs de soi-même. A mesure que je découvre le parcours des différents personnages, je suis invitée à m'interroger sur mes propres fonctionnements. Je ressens une réelle proximité avec ces êtres de papier. Ils viennent en effet me montrer les parts de moi-même que j'ai longtemps souhaité voir disparaître, pensant qu'elles viendraient noircir un portrait en quête de reconnaissance. Car c'est de ça dont il s'agit, le besoin de reconnaissance, le besoin d'être aimée.
En diffusant lumière et douceur sur les remous intimes de ces hommes et ces femmes, une nouvelle compréhension de mon être intérieur se dessine. Ce que je porte en moi d'accomplir devient plus précis. En prenant soin de la fragilité qui m'habite, j'apprends à me connaître, à me donner pour ensuite être capable de donner aux autres.
Les différentes personnalités réunies dans cette unité qu'est le livre illustrent le lien nous reliant tous à un ensemble plus vaste. Je reconnais que pour progresser j'ai besoin des autres, besoin de sentir que leur soutien est présent pour oser prendre la place qui m'est réservée dans ce monde. Il y a en effet une place pour chacun d'entre nous. Tant que l'existence semble flottante, c'est qu'elle n'a pas été trouvée. Patience car elle nous attend à bras ouverts. Un message d'espoir vient ponctuer la fin du recueil. Je me sens vivante, installée dans cet espace où règne la connexion avec le coeur. 
Ce livre est finalement une nourriture pour l'âme où rayonnent sensibilité féminine et expression de l'énergie vitale. Une invitation à sortir du monde des pensées pour retrouver la connexion avec les sentiments et les émotions. Réapprendre à ressentir avec le cœur.

1 commentaire:

Pierre FOURNIER a dit…

Ma grande fille,

J'ai beaucoup apprécié ta chronique, elle vient confirmer des idées qui me sont chères, le besoin de se connaître de l'intérieur, d'être à l'écoute de notre sensibilité et de nos émotions, l'importance que chacun ait une place et un rôle à jouer dans la société, et l'idée que chacun vient sur terre avec une mission qui lui est donnée.

Tes chroniques sont riches de réflexions et invitent à l'échange et j'espère que tu auras de plus en plus de visiteurs sur ton blog.

Je suis un père heureux et comblé d'avoir une fille avec autant de qualités et de sagesse dans le regard et les réflexions que tu portes sur la vie et dans ta façon de vivre au quotidien.

Je t'embrasse fort PAPA