22 juil. 2015

Back to the 70s


Partir le temps d'un grand weekend à la rencontre de la nature, des paysages, des sources d'eau. Redécouvrir sa famille, son mode de vie, ses habitudes. Se redécouvrir soi-même. Le tout bercé par le ronronnement du moteur de Jimi, un combi Volkswagen de 1979…

Les combis sont à nouveau sur le devant de la scène. Effet de mode ? Peut-être. En tout cas c'est mérité ! Leur bouille sympathique et leur aménagement calculé à la perfection par Westafalia offrent de belles possibilités de dépaysement. Ils sont le compagnon idéal du voyage improvisé, une invitation à prendre le temps, à s'arrêter là où bon nous semble, à siroter délicatement une infusion sur la banquette arrière pendant que son bien aimé choisit le parcours au volant du mythique véhicule. Une fois à bord, il règne une atmosphère joyeuse, paisible. Les gens croisés nous sourient. Le ballotement du corps accompagne le tracé de la route. Tout semble différent. 
A mesure que le paysage se dessine, on goûte les beautés autour de soi, on repère ci et là quelques coins pittoresques. Plus tard ce sera le moment d'improviser un pique-nique composé des produits frais glanés sur le marché. Le modeste coin cuisine de Jimi sera alors notre précieux allié. Assis sur une fouta chacun pourra savourer ce qui lui plaît et même s'abandonner au plaisir de la sieste. 
Puis à nouveau rouler, rouler au gré de ses envies, rouler pour le plaisir de rouler, d'embrasser les sensations d'une époque révolue mais toujours présente à travers des symboles comme le combi VW. On a l'impression de vivre en décalé, de s'extraire de son environnement habituel, de toucher quelque chose de nouveau et pourtant déjà ancien. Est-ce ça le côté mythique ?
Quand vient le soir il suffit d'observer les alentours, éventuellement pointer le doigt sur la carte et choisir le lieu qui nous accueillera pour la nuit. Face à une rivière, au bord d'un champ de blé fraîchement coupé, sur la place d'un village… Peu importe. Une fois les rideaux tirés, on se retrouve dans un cocon d'intimité et de douceur. Le temps semble à nouveau suspendu. On peut déployer la tente puis écouter les bruits voisins à travers la toile. Clin d'oeil aux étoiles. Elle veillent sur nous… On reprendra la route le lendemain gagné par cette ambiance 70s vraiment charmante !

Si vous aussi, vous avez envie de connaître Jimi, vous pouvez contacter Seventies Combi. Location dans la Drôme. Pour les habitants ou vacanciers d'une autre région, il y a tout plein d'infos sur le site de Sébastien, Be Combi.

1 commentaire:

Dimitri a dit…

Merci Eglantine , tu évoques l'expérience avec brio .
Je suis fière de toi car tu as l'âme d'une écrivain .